23/06/2011 : Cycle Amours et Haines (4) par Lionel Brocq

Après avoir abordé l’amour et la haine d’un point de vue philosophique, puis neurobiologique, nous analyserons, toujours de manière critique, le point de vue psychanalytique. Comme d’habitude, Lionel Brocq illustrera par des vidéos et laissera une large place au débat. Ce sera aussi l’occasion faire ensemble une synthèse des quatre premières séances de notre cycle.

Le cycle de conférences se continuera en septembre par Lacan et Winicott, en octobre par la religion et la politique, en novembre par la sociologie et l’histoire, en décembre par les théories de l’attachement.

Date : Jeudi 23 juin 2011 à 20h00

Lieu : Centre d’Action Laïque, Campus de la Plaine, ULB, Accès 2, Av A. Fraiteur – 1050 Bruxelles

PAF : 5 € (Allocataires sociaux : 1,50 €) Le programme est précédé d’un buffet sandwich végétarien, à 19h.

Réservation obligatoire : via notre site ou via lionel.brocq@hotmail.com

Au programme de la conférence du 23/06

Lionel Brocq prévoit la projection des extraits de trois vidéos :
1) les cinq premières minutes d’une vidéo qui parle de Sigmund Freud : La Matière et la Vie 2 ;
2) La seconde vidéo interroge Michel Onfray : Le Crépuscule d’une idole, L’affabulation freudienne ;
3) Le troisième extrait reprend le Monologue final de Veronika, dans le film de Jean Eustache, La maman et la putain.

Lionel nous parlera « un peu » de Freud dont vous trouverez une biographie synthétique en cliquant ici, et de Mélanie Klein ici et . Pour les plus assidus d’entre nous, voici quelques lectures préparatoires conseillées :

1) Freud et l’amour est une bonne page extraite de l’imposant site de Jean Zin (merci Jean !). Pourquoi certains hommes ne sont-ils excités que par des femmes déjà « prises » et ayant « une réputation sexuelle sulfureuse » ? Comment expliquer l’impuissance masculine ? Quel est l’enjeu symbolique du premier rapport sexuel ? Entre 1910 et 1918, Freud publia trois textes – « Un type particulier de choix d’objet chez l’homme » (1910), « Du rabaissement le plus commun de la vie amoureuse » (1912) et « Le tabou de la virginité » (1918) – qu’il finit par regrouper sous l’appellation de « Contributions à la psychologie de la vie amoureuse ».
Ces textes éclairent plusieurs aspects fondamentaux de notre sexualité : la jalousie, les fantasmes sexuels, la peur inconsciente que la sexualité féminine suscite chez les hommes, le rôle de la tendresse et de la sensualité, l’hostilité de certaines femmes envers les hommes, ou encore le complexe d’Œdipe, qui apparaît ici pour la première fois sous la plume de Freud.

2) Les œuvres principales de Freud : Psychopahtologie (1901) – Cinq_lecons_psychanalyse (1909) – Contribution_hist_mouv_psy (1914) – Totems_Tabous – Introduction à la psychanalyse (1916) (les actes manqués) – le Président Wilson (1919). Essais de psychanalyseMémoire, souvenirs, oublisDora: Fragment d’une analyse d’hystérieL’Homme aux rats ; Au-delà du principe de plaisir
Si vous souhaitez acheter les références des Oeuvres complètes de Freud que vous pouvez également trouver en édition de poche.

3) Les oeuvres principales de Mélanie Klein (1888 – 1960) : Essais de PsychanalyseL’amour et la haine de Mélanie Klein et Joan Rivière dont vous avez un extrait ici

4) à visionner chez soi :
Michel Onfray vs Freud | Le crépuscule d’une idole. L’affabulation freudienne 1/3
Michel Onfray vs Freud | Le crépuscule d’une idole. L’affabulation freudienne 2/3
Michel Onfray vs Freud | Le crépuscule d’une idole. L’affabulation freudienne 3/3
Jacques Van Rillaer | Bénéfices et préjudices de la psychanalyse (22 mars 07) ici

Bon programme et à jeudi 23/6.

image_pdfimage_print