Archives du mot-clé santé mentale

image_pdfimage_print

Actes du séminaire du 20/10/2010 « Le triste sort des enfants sorciers »

Introduction

Si dans la société africaine, la sorcellerie est une croyance fréquence, elle prend aujourd’hui un contour très inquiétant sous le coup de deux fléaux :  la pauvreté des familles et  la montée grandissante des mouvements pentecôtistes. Au final, ce sont des milliers d’enfants qui errent dans les rues de Kinshasa (ou dans d’autres villes d’Afrique centrale), abandonnés par leur famille.

Et en Belgique, combien d’enfants, sont victimes des églises du réveil qui usent, de leur influence croissante pour manipuler les esprits ? Combien d’enfants sont déclarés sorciers et mis en danger par des séances de désenvoutement, ici-même à Bruxelles ou dans leur pays d’origine à l’occasion d’un voyage… Quelles répercussions physiques et psychologiques sur les enfants, éventuellement sur le reste de la famille ? Qu’est ce qui est entrepris pour lutter contre le phénomène en Belgique ?

 

Programme

  • Edwin de Boevé, Dynamo international, témoignera du sort des enfants sorciers en RDC et des outils mis en œuvre localement pour lutter contre le phénomène.
  • Céline Verbrouck, avocate, abordera le cadre légal en Belgique par rapport aux pratiques de sorcellerie et à la protection des victimes
  • Anne-Sophie Lecomte, Observatoire des Sectes, abordera la problématique des églises pentecôtistes et de leur développement en Belgique
  • Philippe Woitchik, ethnopsychiatre à Brugmann, traitera des aspects culturels des pratiques de sorcellerie et des traumatismes que ces dernières peuvent provoquer sur les victimes
  •  

     Objectifs

    • Sensibiliser sur les dangers qui menacent les enfants déclarés sorciers ;
    • Sensibiliser sur les dangers que représentent les églises du réveil et mouvements pentecôtistes…
    • Informer sur ces pratiques, leurs manifestations et sur leurs conséquences ;
    • Echanger sur les bonnes pratiques de lutte contre le phénomène.

     

    image_pdfimage_print

    20/10/2010 : Séminaire « Le triste sort des enfants sorciers »

    Si dans la société africaine, la sorcellerie est une croyance fréquence, elle prend aujourd’hui un contour très inquiétant sous le coup de deux fléaux :  la pauvreté des familles et  la montée grandissante des mouvements pentecôtistes. Au final, ce sont des milliers d’enfants qui errent dans les rues de Kinshasa (ou dans d’autres villes d’Afrique centrale), abandonnés par leur famille.

    Et en Belgique, combien d’enfants, sont victimes des églises du réveil qui usent, de leur influence croissante pour manipuler les esprits ? Combien d’enfants sont déclarés sorciers et mis en danger par des séances de désenvoutement, ici-même à Bruxelles ou dans leur pays d’origine à l’occasion d’un voyage… Quelles répercussions physiques et psychologiques sur les enfants, éventuellement sur le reste de la famille ? Qu’est ce qui est entrepris pour lutter contre le phénomène en Belgique ?

    Programme

    • Céline Verbrouck, avocate, abordera le cadre légal en Belgique par rapport aux pratiques de sorcellerie et à la protection des victimes
    • Anne-Sophie Lecomte, Observatoire des Sectes, abordera la problématique des églises pentecôtistes et de leur développement en Belgique
    • Philippe Woitchik, ethnopsychiatre à Brugmann, traitera des aspects culturels des pratiques de sorcellerie et des traumatismes que ces dernières peuvent provoquer sur les victimes
    • Edwin de Boevé, Dynamo international, témoignera du sort des enfants sorciers en RDC et des outils mis en œuvre localement pour lutter contre le phénomène.

    Objectifs

    • Sensibiliser sur les dangers qui menacent les enfants déclarés sorciers.
    • Sensibiliser sur les dangers que représentent les églises du réveil et mouvements pentecôtistes…
    • Informer sur ces pratiques, leurs manifestations et sur leurs conséquences.
    • Echanger sur les bonnes pratiques de lutte contre le phénomène.
    image_pdfimage_print